L’émergence du « patrimoine musulman » en Chine. Quelques réflexions sur les enjeux d’une catégorie non formulée. Suivi de « Listes du patrimoine musulman en Chine au niveau national » (1961-2013)

Sorry, this entry is only available in French. For the sake of viewer convenience, the content is shown below in the alternative language. You may click the link to switch the active language.

Pascale Bugnon

  1. Introduction

Depuis 1961, la République populaire de Chine s’est engagée dans la production institutionnelle et juridique relative au patrimoine culturel en mettant en place le premier texte législatif de sauvegarde des monuments historiques, accompagné d’une liste de sites à valeur patrimoniale. Si ce premier inventaire prenait en compte essentiellement les sites liés à la révolution communiste et à l’archéologie, peu à peu, ce modèle a été étoffé par l’inclusion des sites historiques et culturels où la composante locale et « ethnique » [民族] entre en considération. Ce nouveau paradigme s’est traduit par un accroissement fort dans l’investissement culturel, revalorisant non seulement les éléments des différents passés impériaux mais aussi ce qui est appelé, dans les termes officiels, les « minorités ethniques » [少数民族]. Dans ce contexte patrimonial inédit, une série de monuments bâtis retiennent l’attention : ceux appartenant au « patrimoine musulman » [伊斯兰文化遗产]. Sans être institutionnellement reconnue sous cette appellation[1], ce patrimoine pose de nombreuses questions notamment sur les enjeux politiques, économiques et sociaux sous-jacents. A travers cet article, je propose quelques pistes de réflexion sur l’établissement de ces politiques culturelles qui conduisirent à l’émergence d’une catégorie non formulée. Continue reading

LMOOC et apprentissage des langues : de la massivité à l’individualisation par e-Tandem ?

Sorry, this entry is only available in French. For the sake of viewer convenience, the content is shown below in the alternative language. You may click the link to switch the active language.

Jue Wang Szilas, PLIDAM, Inalco ; Institut Confucius, Université de Genève

Christelle Hoppe, PLIDAM, Inalco ; Université de Nantes

Cet article explore le potentiel d’un dispositif eTandem aligné sur deux LMOOC (Language MOOC) destiné à renforcer l’expérience des apprenants par un dispositif plus réduit et une approche multimodale, afin de favoriser le développement des compétences communicatives, interculturelles et les plurilinguismes. Le contexte et des limites des deux LMOOC, ainsi que les défis que notre proposition tente de relever, sont discutés au travers de l’usage d’un scénario pédagogique en format SPOC (Small Private Online Course)[1]. Continue reading

Pédagogie performative (PLT) dans l’enseignement du chinois

Zhong Mei

Afin d’améliorer la qualité de l’enseignement du chinois en Suisse et d’aider les enseignant·es à se perfectionner dans leur pratique, le 4 septembre 2021, l’Institut Confucius de l’Université de Genève a organisé sa 12ème formation de didactique du chinois langue étrangère. Celle-ci a porté sur les techniques théâtrales appliquées aux enseignements de langue. Le formateur, M. Modesto CORDERI NOVOA, directeur du Département de chinois au gouvernement régional de Xunta de Galicia en Espagne, est un expert reconnu dans ce domaine. Continue reading

La Chine dans un grain de riz : micronouvelles chinoises

Sorry, this entry is only available in French. For the sake of viewer convenience, the content is shown below in the alternative language. You may click the link to switch the active language.

Grâce Poizat-Xie

Dans la continuité des activités de l’atelier de traduction littéraire de l’Institut Confucius, nous proposons ici une synthèse de deux textes consacrés aux micronouvelles en Chine : Micronouvelles en langue chinoise, paru dans la revue littéraire française Brèves en 2020, et Micronouvelles : miroir de la société chinoise contemporaine, de la série bilingue Pourquoi je suis rentré tard ce soir et d’autres micronouvelles chinoises publiée en 2021[1]. La définition et les caractéristiques de ce genre littéraire sont d’abord présentées, suivies d’un survol historique. Ensuite, nous décrivons plus en détail le phénomène des micronouvelles en République Populaire de Chine, qui, par son ampleur, apparaît comme unique dans le monde littéraire aujourd’hui.  Continue reading

Coordination pédagogique en ligne ou hybride du chinois langue étrangère

Bao Yinhui

Le vendredi 4 septembre 2020, l’Institut Confucius de l’Université de Genève a organisé sa onzième formation destinée aux enseignants de chinois, consacrée cette fois à la thématique « Coordination pédagogique en ligne ou hybride du chinois langue étrangère ». Dans le contexte actuel de généralisation de l’enseignement à distance ou hybride, nous sommes tous confrontés à la nécessité de réorganiser nos cours : comment utiliser efficacement les outils numériques, optimiser les modèles d’enseignement, concevoir des activités en classe virtuelle, mener des évaluations en ligne sur une base d’apprentissage à distance ? Ce stage a été l’occasion de discuter des ressources existantes, de comparer et présenter les outils numériques disponibles ainsi que les pratiques de chacun, et de se former à l’utilisation de certains logiciels adaptés à l’enseignement du chinois afin de garantir la qualité d’une pédagogie e-learning ou hybride. Continue reading

The locally rooted transmission of Wu Family taijiquan: Seminar on “Internal skills and Mind Process”

Pierrick Porchet

This paper was first published in Chinese on the web platform shukanbao[i] as a transcript of a meeting held on September 6, 2020 in Wu Yuxiang Historical Residence Study Room located in Guangfu Township, Handan City, Hebei Province (河北省邯郸市永年县广府镇武禹襄故居书堂). During the meeting, Master Sun Jianguo (孙建国) – fifth-generation master of Wu Family taijiquan – and six of his disciples discussed their personal experience as taijiquan practitioners and more specifically as inheritors of the Wu Family taijiquan. Continue reading

Le chinois comme langue seconde: relever le défi de l’enseignement à distance

Sorry, this entry is only available in French. For the sake of viewer convenience, the content is shown below in the alternative language. You may click the link to switch the active language.

Jue Wang Szilas

Les 21 et 22 août 2020, l’Association de l’École chinoise de Genève (AECG) et l’Institut Confucius de l’Université de Genève ont co-organisé une formation destinée aux enseignant-es de chinois. Son objectif était de renforcer globalement la compétence pédagogique des enseignant-es du chinois et de les aider à faire face aux nouveaux enjeux de l’enseignement en ligne dans le contexte de la pandémie. Cet enseignement a été donné par le professeur Joël Bellassen (HDR) de l’équipe de recherche Pluralité des Langues et des Identités : Didactique, Acquisition, Médiations (PLIDAM) de l’Inalco et président de l’Association européenne de l’enseignement du chinois (AEEC), et la Dre. Jue Wang Szilas, membre du PLIDAM et consultante e-Learning au Centre pour la formation continue et à distance (CFCD) de l’Université de Genève. Continue reading

To Choose is To Renounce. How is cultural diversity taken into account in ICT design and implementation?

Basile Zimmermann, Amalia Sabiescu, Yan Zhang

On July 30th, 2020, the Confucius Institute at the University of Geneva co-organised a thematic workshop at the World Summit on the Information Society (WSIS) Forum, titled “To Choose is To Renounce. How is cultural diversity taken into account in ICT design and implementation?”. The Institute has had a research agenda centered on the study of mundane technological tools in China for several years. This meeting aimed to explore possibilities to further develop existing activities with new collaborations and new directions. Continue reading

Green public spaces: unique satisfiers for multiple human needs in the cities of South and Southeast Asia

Marlyne Sahakian

The significance of green public spaces towards sustainability is well-documented in relation to social inclusiveness, human health and biodiversity[1], yet the relation to human wellbeing is less understood. The project Green Public Spaces in the Cities of South and Southeast Asia (GRESPA) sought to uncover 1) how green public spaces satisfy multiple human needs in different contexts and cultures, 2) how people use and practice green public spaces in everyday life in relation to wellbeing, and 3) the role of different stakeholders in promoting more inclusive and environmentally-sound public spaces today and in the future.

Continue reading

Reflecting on Muslim Diversity in China

Pascale Bugnon

The diversity of Islam that we observe today in China has its origins in a centuries-old relationship with Chinese society, which has taken many forms and touched upon various political, institutional, cultural or economic issues. While we tend to posit a global Islam that exists as an abstract ideal, we attempt at the same time to remain mindful of the regional variations that make it impossible to reduce the tradition to a monolith. The emergence of new approaches to the study of religion and / or ethnic minorities has challenged previous research methodologies. In the PRC especially, and for more than thirty years already, the presence of foreign Muslims, new conversions to Islam, ethnic blending, or the emergence of new policies to project Islamic cultural heritage, encompass a complex mosaic of accommodation, adjustment, preservation, and, at times, resistance, which reveal new meanings created by communities who attempt to reconcile perceived disparities between Islamic ideals and changing social realities. This Islamic revival is a new phenomenon that complexifies even further the study of Islam in China. In order to report on this, the Confucius Institute, with financial support from the Academic Society of the University of Geneva and the Swiss National Science Fondation, organised the colloquium Islam(s) in China. Reflecting on Muslim Diversity on Wednesday June 26 and Thursday June 27, 2019. Continue reading