Histoire et poésie de la dynastie des Tang

Xiurong Zhao

Le 26 septembre 2015, l’Institut Confucius de l’Université de Genève a organisé deux conférences publiques au sujet de l’histoire et de la poésie de la dynastie Tang. Cette journée s’est conclue par un concours de calligraphie réunissant près d’une quarantaine d’amateurs et experts calligraphes de différentes régions de Suisse.

La conférence du professeur ZHANG Benyi 张本义, conservateur de la bibliothèque de Dalian et célèbre calligraphe, était intitulée « Écrire et réciter la poésie des Tang » et portait sur la prosodie de la poésie chinoise. La prononciation du chinois ayant évolué au fil des siècles, les règles et caractéristiques qui rythment les poèmes de la dynastie Tang (618-907) ne sont plus évidents pour le lecteur contemporain. Lors de son intervention, le professeur ZHANG a présenté en détails les différences entre la prosodie d’alors et la prononciation moderne en mandarin. Étant lui-même l’un des derniers experts à maitriser la prononciation du chinois de la dynastie des Tang, le public a pu assister en direct à la récitation de plusieurs poèmes.

Le professeur LIU Houbin 刘后滨, vice-doyen du Département d’histoire de l’Université Renmin, a ensuite présenté les aspects historiques de la poésie des Tang, en s’intéressant notamment à ce qu’elle laisse transparaître de l’organisation sociale et des idéaux de l’époque. Il a d’abord présenté « Le Songe à l’intérieur de l’oreiller » (枕中记), une nouvelle fantastique dont le héros, un lettré frustré par ses ambitions, fait un rêve qui matérialise l’idéal de parcours de vie d’un lettré de l’époque. Il a ensuite discuté de différents poèmes faisant référence au contexte historique de la dynastie Tang, notamment l’expansion territoriale vers l’Asie Centrale. D’après le professeur LIU, ces différentes caractéristiques montrent une croyance populaire en une possibilité de mobilité sociale, un phénomène propre à l’âge d’or de la dynastie Tang (aux alentours du 7ème siècle), sans précédent dans l’histoire chinoise.

Ces deux interventions ayant été données en langue chinoise, le compte rendu détaillé est proposé en mandarin également.

瑞士日内瓦大学孔子学院举办

《唐诗的吟诵》的讲座

9月26日,日内瓦大学孔子学院邀请到大连图书馆终身名誉馆长、著名书法家、辽宁省级非物质文化遗产——辽南吟诵传承人张本义教授作了《唐诗的吟诵》的讲座。张本义教授首先介绍了什么是吟诵。吟诵即吟咏诵读,是中国古典诗文特定的展读方式。吟,即小声哼念;咏,即咏唱,将声音拉长,并以旋律美化之;诵,即对字词有节制(即“不拖音”)地念出。其次介绍了吟诵的特点:(1)强调平仄。如《登鹳雀楼》的平仄如下:

Sans-titre-1

(2)讲究叶音。如《山行》中第一行的“斜”字就是叶音:

山行

唐代 杜牧

远上寒山石径斜,白云生处有人家。

停车坐爱枫林晚,霜叶红于二月花。

(3)讲究破读和讲究依字行腔。如《遣悲怀》 (其二)的第二行中“衣”、“已”、“行”都要破读:

遣悲怀(其二)

唐代 元稹

昔日戏言身后意,今朝都到眼前来。

看尽,针线犹存未忍开。

尚想旧情怜婢仆,也曾因梦送钱财。

诚知此恨人人有,贫贱夫妻百事哀。

张教授结合经典唐诗《山行》、《春望》和《水宿闻雁》现场吟诵,声情并茂地讲解了吟诵这种在中国流传了几千年的读书方式。张本义教授还介绍了传统吟诵与当代普通话朗诵的区别,强调吟诵作为中国古典诗文特定的展读方式,既是一种学习方法,也是古人创造的一种艺术形式。最后现场播放了大连吟唱团吟唱的杜甫的《春夜喜雨》与大连汉声少儿吟唱团吟唱的王昌龄的《出塞》,展示了中国唐诗的音韵美。

《唐朝梦的现实写照》的讲座

9月26日日内瓦大学孔子学院邀请到中国人民大学历史学院副院长刘后滨教授作了《唐朝梦的现实写照》的讲座。刘后滨教授从唐人沈既济《枕中记》描写的黄粱梦开始讲起。开元十九年(731),一个没有官位的普通地主子弟卢生,在前往田庄收租的途中遇到一位道士,感叹人生不得志。道士给他一个中空的枕头,卢生俯卧其上,做了一个完美的梦,在梦中经历了从平民到位极人臣的宰相的全过程,包括进士出身、娶五姓女为妻、出将入相。梦醒时分,邸店主人蒸的黄粱米饭还没有熟。刘教授主要通过这个故事讲述了唐朝前期普通地主家庭出身读书人的理想与追求,他们没有高贵的家族门第,不能世袭做官,按照唐朝以前的历史惯性,他们是不可能有很高的追求的。但是,唐朝前期的社会转型和国家扩张政策,给他们提供了多种社会阶层流动的机会,包括参加军队、参加科举考试、甚至向皇帝告密等途径。唐朝人写的那个故事,在当时的历史语境中非常有意义,一个没有家庭背景的普通地主的孩子,敢于做一个梦,在梦里实现自己做高官的理想,这表明唐朝社会现实中具有可能的流动性。他的讲座为现场观众展开了一幅初唐时期人们有自信、有理想和心怀希望的社会价值图景,并详细解析了初唐时社会发展大转型与社会流动新机制建立的时代背景。刘教授用具体的唐诗佐证唐前期读书人的这种理想。这在中国古代历史上是一个非常突出的、也是非常独特的现象,这是一个重大的历史转折。最后,刘教授用唐初四杰和开元宰相张说等范例,生动形象地再现了唐朝梦,进而谈到了当下中国人的“中国梦”。


Cette contribution a été relue par ZHANG Benyi et LIU Houbin.

ZHAO, Xiurong. « Histoire et poésie de la dynastie des Tang ». In Blog Scientifique de l’Institut Confucius, Université de Genève. Lien permanent: https://ic.unige.ch/?p=765, consulté le 06/23/2024.